Itinéraire prévu

Comme le titre le dit, ils s'agit de l'itinéraire prévu. Il est flexible, au gré des rencontres et invitations, des soucis de toutes sortes, mais dans l'ensemble c'est la route que nous aimerions suivre. C'est aussi celle qui nous permettra le plus facilement de trouver à manger pour nos Comtois.

Départ donc de Balaiseaux (39) France près de Dole

De Dole, nous allons nous diriger vers l'Allemagne par le bord du doubs et ensuite le canal Rhin-Rhône. Le but est de rejoindre Donaueschingen, là où commence le Danube. Pourquoi le Danube ? Eh bien pour le plat, grâce à ce tracé nous pouvons rouler à plat jusqu'à la mer noire, notre but étant d'éviter le plus possible les dénivelés.

Ensuite nous suivrons le Danube jusqu'à Kozloduy en Bulgarie et nous quitterons le Danube pour traverser la Bulgarie en diagonale jusqu'au sud de la mer noire, et rejoindre Istanbul en Turquie.

Ensuite nous traverserons le nord de la Turquie d'ouest en est pour rejoindre l'Arménie

 

En Arménie nous y prévoyons une pause de 3 à 6 mois. Selon les envies de mieux visiter ce pays et de synchroniser le reste du voyage en fonction des saisons.

Ensuite nous allons rejoindre l'Azerbaijan et à Bakou prendre un ferry pour le Turkménistan.

Nous allons laisser notre roulotte Ritana en Arménie, les projets changent en cours de route et l'organisation se modifie. Afin de faciliter et raccourcir la traversée de l'Asie centrale, nous allons marcher avec nos chevaux bâtés. Ceci nous économise beaucoup de kilomètres et nous permet de prendre à travers les montagnes où nous trouverons toujours de l'eau et de l'herbe.

Pour rejoindre la Mongolie la route la plus courte serait de virer nord-est et traverser le Kazakhstan. Mais cet itinéraire nous est déconseillé pour ses soucis de visa et de situation politique. Surtout pour le bien de nos chevaux. C'est des hivers froids et longs, courte saison et en pleine steppe pauvre en herbe.

Plus au Sud c'est l'Afghanistan et l'Inde par le Kashmir, ce n'est même pas la peine de nous en parler ou d'y penser.

Donc la route la plus sûre pour nous, comme pour la nourriture des chevaux, c'est la traversée du Turkménistan, Ouzbékistan, Kyrgyzstan, pour enfin rejoindre Kashgar au Nord-ouest de la Chine.

Ensuite voici le plus compliqué. Remonter l'ouest de la Chine jusqu'en Mongolie, mais en évitant trois choses :

La chaîne de montagnes du Xinjiang en Chine

Le désert de Gobi en Mongolie

Et enfin la chaîne de montagnes de Altay qui fait frontière entre Chine et ouest Mongolie

Le meilleur chemin de Kashgar contourne les montagnes jusqu'à Urumqi, puis enfin rejoindre la frontière Mongole de Bulgan Gol.

Voilà dans les grandes lignes l'itinéraire que nous avons choisi. Reste à voir si on y arrive et en combien de temps. Comme cela fût déjà le cas, l'itinétaire se modifiera encore en fonction des situations que nous allons rencontrer.

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 19/07/2015