Nouvelles de Ritana 26/11/2014

Coucou tout le monde !

Nous sommes ce soir à Epfen-Hofen après Fützen. Nous sommes au pied d'un col de près de 700 mètres avant de redescendre sur Blumberg. Nous n'avons pas d'autre solution pour rejoindre le Danube à Tuttlingen sans faire un détour de plus de 80 km. Mais nous avons trouvé notre alternative pour ce col, le paysan qui nous accueille, Monsieur Leimgruber, accepte de nous monter la roulotte avec son tracteur au sommet du col à 2 km car la pente est trop forte. Nous monterons les chevaux à pieds et les attelerons en haut avant de descendre sur Blumberg. Là nous allons faire un pause vendredi. Finalement la famille ne pouvant venir nous visiter comme prévu, nous décidons de faire un peu de tourisme. Sachant que nous allons suivre le Danube pendant des mois jusqu'à la mer noire, nos hôtes et voisins à notre prochaine étape de Blumberg vont nous emmener en voiture à Donaueschingen. Là nous achèterons du grain au moulin pour les chevaux et irons visiter les sources du Danube. Que nous puissions en voir la source avec tout ce qu'on va vivre durant son chemin nous semble bien.

Altesse cicatrise très bien mais la peau reste sans poil sous la crinière, aussi nous restons encore attelé à la bricole avec elle. Tout se passe bien et les nouveaux réglages de l'arnachement semblent être enfin adaptés.

Voici quelques précisions sur nos dernières étapes :

Dimanche 23 nous sommes partis de Albbruck vers 12H00 après avoir dit tchüss et encore merci à Martina et Peter Schmidt qui nous ont reçu. 13 Km de route nationale en passant par Waldshut et ensuite Tiengen pour rejoindre Lauchingen. D'ici nous voulons remonter le "Wutach", un canal qui remonte vers le Danube et nous faire profiter de son faux plat. On a trouvé accueil dans la première ferme que l'on croise à la sortie du village, Michael, Sigrid Van De Berg et leur fille Valeska ont des chevaux et des poneys, nous sommes donc chanceux de trouver un parc clôturé et de l'eau. Très bon accueil, Michael nous offre même de recharger notre batterie. En effet le manque de soleil, tous ces jours de grisaille, nous sommes de nouveau à plat au niveau énergie et éclairage.

Lundi 24 nous partons à 11H00, commence alors deux magnifiques étapes pour notre équipage.

Après ce vieux moulin encore en fonction, nous quittons Lauchingen pour rejoindre une route agricole goudronnée, aussi piste cyclable, qui suit ce canal. Les chiens peuvent accompagner Ritana sur leur pattes et nous profiter du paysage sans voitures, ni camions, ni stresse de circulation.

Enfin une journée de soleil, nous profitons dune petite ville pour faire des courses et rejoignons Eggingen 3H30 plus tard. Première ferme et un accueil chaleureux dans un pré loin du village entre forêt et canal, c'est le top pour tout le monde. Tchirner Werner nous offrira même le lendemain matin à notre départ deux bouteilles d'alcool fait maison.

Mardi 25 encore ce joli chemin direction Grimmelshofen. un peu plus de 15 km de plaisir. Présence de castors et traces de leur bûcheronnage, traversée sympathique de  Stühlingen où nous faisons bon effet avec notre attelage et salutations d'une famille d'un cirque le "Luna" en plein travail de démontage de châpiteau. Bref, encore une superbe journée mais grise et nuageuse. Par contre on a de la chance avec les températures qui sont clémentes, entre 2 à 4 degrés la nuit et 8 à 14 degrés la journée.

Arrivé à Grimmelshofen nous tombons par chance mais aussi par hasard sur Dominique Müller qui nous offre un verger à côté des dépendances de leur ferme. Chose étonnante dans cette région, presque plus aucun paysan ne vit de cette activité qu'ils gardent tous comme hobby et souvent ils travaillent en dehors si ce n'est même en Suisse.

Durant la nuit, sûrement un accident d'éléctrocution d'un de nos équidés, ils se trouvent libérés et vont et viennent le reste de la nuit dans les prés qui bordent le chemin. C'est notre premier incident du genre que l'on pense bien voir se reproduire un jour ou l'autre.

Ensuite ce matin du 26 nous partons pour une étape moins réjouissante. On quitte ce canal pour suivre une nationale à gros trafic afin de rejoindre Fützen. Courte étape volontaire de 7 km car c'est tout en côte jusqu'à Epfenhofen.

On repartira de Blumberg, l'étape suivante, le samedi 29. Grâce à une jolie piste de terre battue, la vélo-route qui rejoind le Danube, qui est plus agréable que les routes. Elle nous fera traverser la vallée au plat à travers une réserve ornithologique et de marécages. Deux jours de trajet à venir dans la nature et le calme. Nous sommes heureux de découvrir que nous avons finalement choisi sans le savoir, le meilleur chemin pour rejoindre ce fameux Danube.

A bientôt sur d'autres lignes

Irene et Martial