Nouvelles de Ritana 22/07/2015 (OUF !!!)

Enfin des nouvelles de nous, mais surtout de notre Assou !

 

Ici c'est lors de la séance des radiographies de lundi, Ibolya la jeune employée de la maison mais une éthologue prometteuse, ainsi que Gabór Junior des propriétaires du ranch, s'occupent de lui et Altesse pendant que moi je suis en train de lire les radios avec Adam le radiologue.

Les résultats ont tardés car il a fallut encore attendre cet après-midi pour voir venir le Dr. Bálint, spécialiste d'othopédie équine, confirmer ce que le chef de clinique le Dr Babá András m'a annoncé hier.

Bon trêve de suspense, As peut rester avec nous et continuer de travailler.

En fait Assou souffre de deux choses :

Une exostose phalangienne que l'on nomme vulgairement la "Tare dure du pâturon" Cela va diminuer sa resistance sur sol durs et chaud mais si d'aventure ça devenait chronique c'est opérable, sachant que dans les 2 ans suivant l'intervention ça peut aussi revenir. (vu la taille c'est probablement génétique)

Puis ils souffre également d'une forme cartilagineuse avec compression synoviale au niveau de l'articulation entre le canon et la première phalange, ce qui peut à terme dériver en "ringbone". dans ce cas rien à faire à part des pauses de repos et des injections intraveineuse d'anti-inflamatoire et de stéroïde entre les deux os dans l'articulation. Ils m'ont fourni tout ce qu'il faut pour le faire, j'espère ne pas en arriver là les pauses seraient très prolongées car cela demande une forte sédation pour immobiliser Assou. (probablement provoqué à cause d'un mauvais placement du pied à l'effort : ferrage inadéquat ou mauvaise posture habituelle)

Mais contrairement au premier diagnotique, As est encore capable d'assumer de nous déplacer et de nous ravir de ses clowneries et de sa bonne humeur.

Durant les 15 prochains jours nous allons dépasser Budapest et se rapprocher de la clinique du cheval la plus réputée de Hongrie. Si d'ici là As montre un besoin d'intervention nous nous y arrêterons. Le budget sera moins élevé qu'un transport pour changer As et l'action nous permettra de continuer ensemble.

Je remercie du fond du coeur le team du Dr. Babá Andreá, la Dr Szebo Reka, le Dr et radiologue Adam, ainsi que le Dr Balint. Ils ont refait toutes les radiographies (8), des tests de sensiblisation à chaque visite, et tout cela sans plus nous demander un seul Forint (monnaie hongroise).

Je remercie aussi Monsieur Gabór Bádi et son fils Gabór Junior, pour leur accueil spontané dans les meilleurs conditions que l'on pouvait trouvé. Merci également à Ibolya Szikszai leur employée, pour tous les soins apportés à nos Comtois mais également les heures de jeux, de baignades et de garde avec Waldo. Vous avez tous soutenu notre projet sans avoir emis une seule condition et avec coeur et détermination. Un grand et tout spécial merci à Imo, le contremaître du domaine, sa gentillesse, son attention envers nous, cet homme est une perle rare doublé d'un phénomène de travail. Puis grâce à lui, nous éviterons une grande galère, le chemin initialement prévu pour traverser Budapest nous aurait non seulement posé problème avec la circulation en ville mais surtout avec la police car les chevaux y sont interdit et la police pointilleuse. Il nous a imprimé un plan de contournement qui non seulement nous évitera la ville, mais nous permettra de trouver des places d'étapes nocturnes avec herbages et eau, car il y a en fait plus de 50 km de traversée hurbaine à contourner.

Encore merci à toutes et tous

Je voudrais également remercier tous ceux qui se sont portés prêt à nous soutenir en cas d'échange de cheval. Denis Cannelle pour son ouverture, Alain Jeanneret pour sa logistique, Babette pour ses recherches et précieux conseils.

 

Sinon, la canicule ici continue, les températures de plus de 40 degrés assomment tout le monde, même les chiens.

 

Pour réveiller tout ce petit monde une seule solution

 

Encore quelques informations importantes.

Notre budget de voyage équivalait à 2 ans sur les 5 ans qu'il va demander, mais ce budget fond à vue d'oeil avec des imprévus comme la semaine dernière. Entre les frais vétérinaire, la logisitique de pause obligée, nous sommes dans l'obligation de trouver rapidement des fonds supplémentaires. C'est aussi pour cela que nous avons mis un lien paypal sur le blog dans la rubrique "nous soutenir". J'ai reçu deux messages de personnes qui n'arrivent pas à s'en servir. Aussi pour tous ceux qui s'ouvrent à nous aider je vais y rajouter un IBAN afin de faciliter les donations et je remercie ceux et celles qui voudront bien nous aider.

La médiatisation croissante de notre aventure fait que les visites sur le blog croissent de manière impressionnante, pas loin de 100 visites certains jours. Donc nous avons aussi pris une décision. Nous allons nous ouvrir au sponsoring et des démarches ont été entreprise en ce sens par de nombreuses demandes. Nous avons plus de 20m2 disponibles sur les murs de Ritana la roulotte. Certes, nous n'allons pas faire de Ritana un sapin de noël à l'image d'un véhicule de rallye, mais nous cherchons des budgets. Si parmi vous chers lecteurs il y a des commerçants ou des entrepreneurs intéressés, n'hésitez pas à nous contacter.

Autre que la presse écrite déjà engagée, nous avons aussi entamé des recherches de développement vers l'audiovisuel ou la presse spécialisée. Là aussi certains peuvent nous aider en nous mettant en contact et faisant jouer les réseaux.

 

Merci pour la fidélité de vos visites et de votre intérêt à suivre notre aventure. Ritana va se remettre en route à la fin de la semaine, nous avertirons de notre départ la veille.

As et Altesse, Irene et Martial, Vita et Waldo.