Nouvelles de Ritana 16/07/2015

Encore quelques nouvelles de Ritana Team

Voilà en images le problème qu'As doit supporter

C'est donc le pied droit et le point d'arthrose est sur la deuxième phalange, je vous le signale d'une flèche rouge

 

J'en pleure ! certains me trouverons sensible à l'extrême, nous devions nous attendre à un soucis de ce genre et le voyage ne fait que commencer nous n'avons que fait 20% du chemin durant ces 2000 premiers kilomètres. Mais ma complicité avec lui, son entrain et sa forme ne laissait pas parraître cette anomalie. Encore ce matin en travaillant avec Waldo pour lui apprendre un numéro de cirque équestre, As sans bride ni licole, se laissait monter par Waldo et tournait sur lui-même en ne suivant que mes gestes sans paroles. Niveau dressage nous perdons une perle rare.

Mais il y a des bonnes nouvelles et un changement de programme pour nous et l'échange de cheval.

Première chose importante il fallait nous mettre en sécurité, je ne peux pas plus longtemps somnoler  comme ces trois dernières nuits dans le parc des chevaux pour éloigner les personnes mal intentionnées. je ne peux rien organiser si tout est en danger. Alors ceci va se faire dans les prochaines heures, et c'est grâce à cet appel au secours. Pour ceux qui suivent le blog, peu après Vienne nous avions rencontré un haut gradé de l'armée Autrichienne attaché aux relations extérieures et aux "actions" extérieures. Grâce à lui, nous aurons donc un transport organisé dans les heures qui suivent pour nous amener nous, les chevaux et Ritana, chez un ami (collègue), ou un homologue Hongrois, à environ 20 km de Esztergom où nous nous trouvons, mais surtout hors d'atteinte de ces indésirables et irrespectueux Gypsis.

Par chance nous pouvons relativiser les choses car ce matin un châpiteau se monte à 50m de nous, ce sont des tziganes hongrois mais qui montent leur tente de cirque qu'ils prêtent pour une fête évangélique pour ce qu'ils nomment eux-même, les bons et gentils Tzigoiners. Bref nous allons être bientôt en sécurité hors de risque de vol de chevaux ou de matiériel. Hier soir c'était un peu Western mais je vous passe les détails afin de nous préserver.

Donc, merci cher Colonel Ewald, ton efficacité comme promise lors de notre rencontre en Autriche nous touche, nous te devons une fière chandelle. Dommage que ton rayon d'action s'arrête après la Roumanie.

Donc si Ritana et Altesse peuvent être en sécurité dans le coin, l'organisation de l'échange de cheval chez les "Cannelle" peut prendre une autre tournure, plus sereine et mieux préparée.

Irene va pouvoir me rejoindre comme prévu samedi et nous organiserons le transport différemment. Plutôt que de compter sur quelqu'un làbas etc. nous pourrons organiser un Van ou autre moyen de transport équin depuis ici et cela grâce aussi aux connaissances que nous avons faites à Vienne et dans  ses alentours.

Nous ramènerons nous même ce cher As à Balaiseaux, ce qui nous permettra aussi de jauger si le choix du cheval est le bon, et surtout de faire les papiers nécessaires pour les frontières auprès de la DSV ce qui prendra quelques jours.

Merci à Alain et Florence pour nous aider à choisir ce cheval en allant visiter et tester les propositions faites par Denis Cannelle.

Si nous pouvons trouver le ou les véhicules ici et faire cet aller et retour nous même, c'est pas sans frais, et là notre appel reste entier et appuyé. Nous serions heureux de voir une certaine solidarité nous aider à assumer les frais de ce voyage.

Merci à tous ceux qui ont répondu présent à nous aider, Madame Fernoux, Elisabeth (Babette), Denis et Fabien Cannelle, Alain et Florence, et surtout Ewald, Danke zehr, du bist ein effectiv und freundlich mann.

 

Irene et Marti