Nouvelles de Ritana 16/04/2015

D'autres nouvelles de nous !!

Le 9 avril nous partons à 11H30 de Volkersheim les mains pleines de cadeaux qu'Elvira nous a préparé. Retour par Griesingen où nous avons passé l'hiver sans y trouver Hugo pour le remercier, mais nous achetons du miel chez un habitant qui ne manquera pas de relater notre passage.

De là, nous rejoignons le bord du Danube que nous suivons jusqu'à Opfingen où une dame nous propose de nous organiser notre étape nocturne. Ce sera en tout 17 km qui nous mènera à Ersingen, chez Otto Greif, ferme auberge camping (gasthof zum Hirsch), qui nous proposera un finage pour parquer et nourrir nos chevaux.

Le lendemain au moment de partir, on trouve Altesse avec un fer en moins, comme Otto disait qu'on pouvait rester deux jours, on annule le départ, prenons un jour de congé le temps de remettre ce fer et de profiter d'un peu de "farniente".

Samedi 11 Avril, nous partons à 11H00, direction Beutelreusch un hameau de Senden où nous attend la famille Schäfer, agriculteurs Bio qui nous ont été indiqué par Hugo deux mois plus tôt. Un accueil chaleureux et le luxe pour nos comtois d'un pré clôturé avec eau et belle herbe, balle de foin, ceci après 15 km dont une montée de 2km sur la colline.

Cette famille Régina et Erwin nous ont reçu comme des rois et tout le monde sont venus le lendemain matin pour nous souhaiter bonne route, merci à eux et nous leur souhaitons bonne continuation dans leur entreprise.

Dimanche 12 avril, nous partons tard à 12H30 pour une petite étape de 12km à Hirbishofen chez les Mayer, des amis des Schäfer qui sont sur notre route pour rejoindre le Danube. Grand soleil, 20°, l'accueil est fraternel, et le lieu agréable.

Le lundi 13 nous reprenons la route en direction du Danube, une petite route de campagne passant par Holzheim, Steinheim, Strass, et nous nous arrêtons après 2 heures de route à Ober-falheim car nous nous ne sommes pas sûrs du chemin à suivre. Un reithof (manège) nous propose un pré et de l'eau, l'endroit est au bord d'une voie de chemin de fer mais de toute beauté dans les zones inondables du bord du Danube.  Est-ce encore une chance ou un hasard, mais en parquant la roulotte en fin d'étape, notre pédale de frein se casse nette. Si cela était arrivé en pleine descente de 7% qu'on vient de faire, les dégats auraient été inimaginables pour nos comtois. Un grand Ouf ! un merci à la synchronicité universelle.

Autre chance, l'ami et locataire de notre hotesse du manège, est un mécano d'un atelier d'anciennes Vespa, il prend avec lui notre verin de pédale de frein qu'il va réparer dans son atelier en ville. Le soir même on peut le remonter. Merci Andréas pour ton aide !!

Le lendemain 14 avril nous repartons à 10H30 en direction de Leipheim, courses au supermarché, puis traversée du Danube pour contourner la ville de Gunzburg par le nord dans la campagne. Une déviation pour travaux sur cette route nationale ne nous retient pas, on y passe tout de même. Du coup pas de voiture ni de camion, mais des engins de chantier bruyants, des marteaux piqueurs, des raboteuses d'asphalte, enfin tout un tas d'obstacles à contourner, mais qui nous prouve s'il en était besoin, qu'As et Altesse, sont prêts à tout supporter pour nous mener encore plus loin, et plutôt avec obeissance et zénitude, pas le moindre stress.

15km plus loin, on décide de faire étape. En effet, nous menageons encore nos comtois pour la reprise, et on en est récompensé par leur humeur joyeuse et le motivation. Nous trouvons refuge à Riedheim, chez des privés propriétaires de chevaux à côté d'un camping rempli de camping-car où notre attelage fait sensation et nous en récoltons de nombreuses félicitations.

Hier, le 15 avril, nous traversons tout le land de grandes cultures du nord de Gunzburg pour rejoindre 15km plus tard l'entrée de Gundelfingen. Nous nous arrêtons 4km avant la ville dans un centre équestre de polo, élevage de chevaux argentins. Andrea et Andréas son ami, nous reçoivent avec grand plaisir, grillades le soir, et la possibilité de rester une nuit en plus, pour attendre la visite de Ekki, un ami qui fait route de Berlin vers le Portugal et prend le temp de faire le détour de venir nous voir. Il arrive ce matin matin même avec le petit déjeûner.

Andrea la propriétaire n'a pas le temps de trop s'occuper de nous, aussi nous laisse-t-elle sa voiture pour aller faire le parc des chevaux un peu plus loin car ici les parcelles ont été traitées à l'engrais chimique. Elle viendra un peu plus tard, aidée de deux amies, pour nous apporter de l'eau.

L'accueil est plus que chaleureux, les amis du manège nous sont très amicaux, nous nous réjouissons cependant de repartir demain matin pour continuer la route et nos aventures. Tout l'équipage de Ritana vous salue bien et vous remercie de vos visites sur le blog.

Irene et Martial

×