Nouvelles de Ritana 15/07/2015 (URGENT)

Voilà encore quelques nouvelles !

Je profite de devoir faire des recherches et de l'organisation sur internet pour venir encore vous donner des nouvelles, mais aussi surtout et c'est important, faire un appel à votre soutien.

Mais avant tout un grand merci à Joseph et à son fils

Ces deux agriculteurs nous ont beaucoup aidé, 2 balles rondes de bon foin, des cadeaux en nature pour nous, du matériel pour soigner les chevaux, et aussi la possibilité d'aller chez eux hier pour faire les radiographies du pied de As, accès à l'éléctricité oblige.

 

Voilà notre vétérinaire, As en est tombé fou amoureux, elle a un feeling incroyable et elle aime les chevaux cela se voit, elle le transpire.

C'est avec les larmes dans les yeux qu'elle me confirme le diagnostique appuyé par ses collègues, As ne pourra pas assumer un tel voyage, travailler il le pourra une fois rétabli, mais pas de manière quotidienne et intense comme c'est le cas en ce moment. Elle explique ses larmes car elle a vu de suite notre complicité entre lui et moi et elle a de suite compris que la séparation qu'oblige la situation va me faire souffrir, et c'est déjà le cas.

 

Alors la situation se profile ainsi :

Denis Cannelle chez qui nous avons obtenu nos comtois regrette lui aussi cette issue, n'ayant jamais vu As travailler trop jeune, c'est donc aussi possible que ce soit génétique. Il comprend notre souhait de faire ce voyage avec des Comtois, une race que nous aimerions aussi promouvoir par le biais de cette aventure, une race que nous aimons particulièrement. Par conséquent on ne va pas prendre le premier cheval que l'on trouve dans le coin et que ferions-nous de As ? De toute manière nous n'avons pas les moyens d'acheter un autre cheval, cela amputerait notre budget déjà étroit pour le voyage. Denis Cannelle nous assure alors que nous pourrions échanger de cheval avec ce qu'il a en ce moment, il aurait au moins 2 juments qui ont le profil pour cette aventure.

C'est là que nous lançons notre appel urgent à votre soutien. Surtout vis à vis des personnes que nous avons rencontré sur place et qui nous ont assuré de leur soutien en cas de problème. Le moment est donc venu pour nous d'appeler "Au-secours".

Le but est de trouver le moyen de faire l'échange des chevaux. Prendre un cheval à Balaiseaux, le conduire où nous sommes (50km avant Budapest), ensuite faire le chemin retour avec As.

Concrètement il faut :

Un van                                                              (déjà possible)

Une voiture capable de le tracter             (reste à trouver)

Un chauffeur ayant le temps des 3 à 4 jours que nécessite cet aller-retour.        (reste à trouver)

Les frais, péages etc.  Environ 1000 Euros        (reste à trouver)

Irene est en Suisse actuellement donc pas bien loin. Elle pourrait même aider au pilotage sur l'aller, son retour est initialement prévu pour le 18 en fin de semaine.

Nos amis Alain et Florence de la Chassagne non loin de Balaiseaux,  se proposent de visiter les chevaux pour aider au meilleur choix en plus de mettre éventuellement un van à disposition.

 

C'est cet appel que nous lançons, chaque personne lisant ceci pourrait le répercuter rapidement afin que nos besoin soient connus et trouvent peut-être une solution.

Moi de mon côté je ne peux absolument pas bouger d'ici, je n'ai pas les finances avec moi de déplacer les chevaux, ce que j'avais est parti dans les frais vétérinaire, téléphone, etc. J'attends qu'As puisse au moins assurer quelques kilomètres pour nous mettre hors d'atteinte des indésirables et trouver un lieu plus tranquille, mais ici au moins j'ai le soutien d'une partie du voisinage, de l'eau, du foin, du grain etc.

Vous pouvez nous joindre par mail ou même par téléphone

bergeriemasblanc@gmail.com

ou au 0036 20 41 31 610

 

Merci d'avance de nous venir en aide de quelque manière que ce soit.

Irene et Marti

Ritana team